Logo

Raymond de Meester de Betzenbroeck

Issu d’une lignée d’artistes et de dessinateurs, le jeune Raymond est né à Malines le 1er décembre 1904. Très tôt, il se passionne pour la représentation des animaux. Le sculpteur animalier Albéric Collin, rencontré après ses humanités, le conforte dans cet intérêt et l’encourage à poursuivre dans ce domaine.

Raymond de Meester de Betzenbroeck

Un sculpteur autodidacte de génie animalier

Perfectionniste, l’artiste fréquente assidument le jardin zoologique d’Anvers, où il peut observer les animaux avec beaucoup d’attention, étudiant leur morphologie, leurs attitudes et leurs mouvements. Il réalise de nombreux croquis sur le vif, qu’il transpose ensuite en trois dimensions dans son atelier, d’abord situé rue des Bollandistes à Etterbeek, puis, après son mariage, à son domicile de la rue de la Cambre, à Woluwe-Saint-Lambert.

Son souci de vérité le pousse à aller plus loin que la simple représentation exacte, figée. Il transcende son œuvre de façon admirable en saisissant parfaitement l’expression des animaux et la vivacité de leurs gestes. On le qualifiera, plus tard, de « sculpteur du mouvement et des sentiments ». Le succès est rapidement au rendez-vous. Il n’a que vingt-deux ans, en mars 1927, lorsqu’il réalise sa première exposition, à la Petite Galerie, avenue Louise à Bruxelles.

Le talent d’un homme d’amour

D’emblée, la critique, très positive, salue le talent du jeune sculpteur, sa précision et son sens aigu du détail. Peu après, il est coopté membre du Cercle des Beaux-Arts de Liège, ce qui consacre son talent et sa réussite. L’année 1930 marque un tournant décisif dans la carrière de Raymond de Meester. Coopté membre du groupe « Le Lierre », il expose à Ixelles, Namur, Louvain, Malines et Bruxelles. Officialisant plus encore sa renommée, L’Etat belge lui commande une œuvre pour le pavillon colonial de l’Exposition internationale d’Anvers. Une scène de quatorze mètres de long, comptant 17 animaux et 35 personnages, représentant la capture et le dressage d’éléphants.

Le prestigieux Cercle artistique et littéraire de Bruxelles le reçoit comme membre sous le parrainage du sculpteur Jean Canneel et du peintre Alfred Bastien.

La même année, il est sollicité par le corps des officiers du contre-torpilleur français « Bison » pour réaliser la silhouette de leur totem, destiné à figurer sur leur navire. L’Exposition internationale et universelle de Bruxelles de 1935 est pour lui un formidable tremplin. Pour le pavillon des industries du cuir, il réalise un magnifique bison monumental de six mètres de long. Pour le pavillon du Congo, il réalise un gorille impressionnant. Raymond de Meester est désormais connu internationalement, alors qu’il n’a que vingt-six ans !

Les expositions et les commandes s’enchaînent, en Belgique, mais aussi à l’étranger. Son travail est présenté à Nice, Paris, Montréal, Rio de Janeiro, Sao Paulo, Stockholm, Utrecht, Milan, Le Caire, Mexico, Varsovie, Reims ou Cracovie… Et bien sûr, à Bruxelles, Liège et Tervuren, au Musée de l’Afrique centrale… Sa carrière sera jalonnée de plus de 80 expositions de par le monde. Partout, le talent de cet artiste autodidacte est reconnu, apprécié, consacré pour ses grandes qualités. Son sens de l’observation, et l’affection qu’il porte aux animaux, donnent naissance à des réalisations originales. Bon nombre de ses créations sont monumentales, plus grandes que nature, réalisées, la plupart du temps, en bronze ou en pierre.

Vous possédez une œuvre de Raymond de Meester et vous cherchez à connaître sa valeur ? Notre équipe de spécialistes en sculptures vous en proposent une estimation.

Informations complémentaires :

Rembrandt Bugatti

Olivier Strebelle

Auguste de Wever

Albéric Collin

Arthur Dupagne

Godefroid Devreese

Victor Demanet

Oscar De Clerck

Pierre de Soete

Crédit photo

Par Rosmo44 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien

EXPERTISES - ACHATS

Dans tout le royaume: Hainaut – Bruxelles – Brabant - Liège – Namur – Flandre …

Nos antiquaires experts les plus qualifiés se rendent à votre domicile, ou vous reçoivent au sein de leur bureau à Bruxelles (Avenue Gabriel Emile Lebon 145 1150 Woluwe-Saint-Pierre) le plus rapidement possible, sur simple rendez-vous et vous font une proposition d’achat net pour vos œuvres d’art.

CONTACT

Kevin Wandels : +32 497 879 715

Charles Alexandre : +32 477 355 523

E-mail : info@anticarts.be

TVA : BE 0693 802 594


Facebook Instagram Messenger Whatsapp


BUREAU BRUXELLES

Avenue Gabriel Emile Lebon 145
1150 Woluwe-Saint-Pierre

« sur rendez-vous »

Tél : +32 2 523 74 03

Anticarts

Marchands d’art


Politique de confidentialité - Gèrer vos cookies


Réalisé par Actorielweb

Notre site utilise des cookies pour mémoriser vos informations, collecter des statistiques en vue d’optimiser ses fonctionnalités.


-